En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour réaliser des statistiques de visites.

Fil de navigation

 

bouge pas meurs ressuscite affiche1. Bouge pas, meurs, ressuscite ! (Замри, умри, воскресни!). Film soviétique de 1989.
Caméra d'or au Festival de Cannes 1990.
2. Une vie indépendante (Самостоятельная жизнь). Film russe de 1992.
Prix du jury au Festival de Cannes 1992.
et/ou 3. Nous, les enfants du XXe siècle. Documentaire franco-russe de 1994.
Avec : Dinara Droukarova (Динара Друкарова), Pavel Nazarov (Павел Назаров), ....

1. Soutchan, une petite ville minière du kraï de Primorié (extrême-orient russe), en 1947. La misère, les camps (goulag et camp de prisonniers japonais), la promiscuité... Vitali Kanevsky nous livre un tableau autobiographique très sombre de la ville son enfance. On y croise une hystérique, une prof aux méthodes très dures, une mère malheureuse qui chevauche, nue, un manche à balai, des personnages tourmentés, une atmosphère oppressante, le tout illuminé par l'amitié entre une fille (Galia) et un garçon (Valerka) au début de leur adolescence.

 

Une Vie Independante2. Cette suite s'attache davantage à la vie de Valerka. Extrême pauvreté, violence, nous sommes au-delà de l'imaginable. Valerka rêve d'une vie meilleure, soutenu dans les moments de désespoir par la sœur de Galia, son amie décédée, dont il tombe amoureux.

Kanevsky dira de ce film qu'il est à 90% autobiographique. Comme quoi, la volonté de survivre et de changer sa vie aura eu raison de l'atmosphère poisseuse de son enfance.
Curieusement cette seconde partie ne sera pas projetée en Russie, excepté une fois en 1992 à l'ambassade de France (la production est française).

 

Nous les enfants3. Pavel Nazarov, le jeune acteur qui est Valerka dans les deux films précédents avait été trouvé par Kanevsky dans le milieu des enfants des rues de Saint Pétersbourg.

Dans ce documentaire, il met en scène ces enfants : vagabonds inoffensifs, fumeurs et "sniffeurs", parfois cambrioleurs voire meurtriers. À la recherche de Pavel, auquel il s'était attaché, il le retrouve en prison et organise une rencontre avec Dinara Droukarova, sa partenaire dans "bouge pas..." et "une vie indépendante". Moment d'émotion.

L'ensemble des 2 films et du documentaire (une trilogie ?) est une exploration crue et profonde d'une période particulièrement difficile. À voir absolument !!!

On les trouve en vente chez Potemkine (excepté "Une vie indépendante).

 

Bouge pas, meurs et ressuscite (Version originale) :

Une vie indépendante (sous-titré en français) :

Extrait de "Nous les enfants du XXe siècle" :

 

powered by social2s