En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour réaliser des statistiques de visites.

Fil de navigation

 

tsoy10Fondateur et meneur du groupe Kino, Victor Tsoï (Виктор Робертович Цой) est parfois considéré par certains comme le James Dean soviétique. Probablement à cause de son côté séducteur et le fait qu’il soit mort jeune (28 ans) dans un accident d’auto.
Mais outre le fait qu’il ait tourné dans quelques films, il est surtout celui qui a apporté au rock russe une atmosphère nouvelle, plus libre et plus moderne, à une époque où ce genre de musique n’était pas en odeur de sainteté.

 

Auteur, compositeur, chanteur, guitariste, il est l’auteur de 9 albums, 121 chansons dont plusieurs ont marqué son époque et lui ont valu un vrai culte de son vivant. Culte qui s’est transformé en légende après sa mort.

Certains de ses titres sont régulièrement repris et les hommages à sa mémoire (chansons dédiées, documentaires, films, monuments) n’ont fait qu’alimenter une légende qui semble encore bien vivante.

Le site internet “La dame de pique” s’amuse d’ailleurs à une étrange comparaison entre Victor Tsoï et Pouchkine (Viktor Tsoï : le Pouchkine du rock). Comparaison peut-être pas si étrange, en fait.

Pour ceux qui ne connaissent pas, voici donc 3 des chansons les plus connues du groupe Kino : “Groupe sanguin, Coucou, et Changement”.

Puis une quatrième vidéo ou la chanson “Coucou”, devenue la chanson titre du film de 2015 film “résistance” (“Битва за Севастополь” littéralement “Bataille pour Sébastopol”), est interprétée par Polina Gagarina sur des images du film qui raconte l’histoire de Lioudmila Mikhaïlovna Pavlitchenko (Людмила Михайловна Павличенко), tireur d’élite soviétique pendant la deuxième guerre mondiale.

Groupe sanguin (Группа крови)

Coucou (Кукушка)

Changement (Перемен)

Coucou (Кукушка) par Polina Gagarina

powered by social2s