En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour réaliser des statistiques de visites.

Fil de navigation

 

A.C.F.S. Association Culturelle Franco-Slave

Ce site est celui de l’ACFS (Association Culturelle Franco-Slave) dont l’objectif premier est découvrir et de faire partager les cultures slaves, à un public francophone.
Quand on parle de slaves, on pense immédiatement à la Russie, à la Biélorussie et à l’Ukraine. Mais la Pologne, la République Tchèque, la Bulgarie, la Serbie, la Slovaquie, la Bosnie-Herzégovine, la Croatie, la Macédoine, la Slovénie et le Monténégro sont aussi des États slaves.

La richesse de ces cultures, l’histoire des peuples slaves, leur présent, sont tellement vastes qu’il est quasiment impossible d’en faire le tour dans un site internet. Nous n’aurons pas cette prétention.

Nous essaierons donc, dans la mesure de nos connaissances, de notre temps disponible et des centres d’intérêt de nos rédacteurs, d’aborder les sujets les plus variés possible, sans exclusive, afin de mettre en commun ce que nous apprendrons et découvrirons ensemble.

Quelques rubriques sont d’ores et déjà disponibles, avec un nombre minimum d’articles. Nous espérons pouvoir étoffer cela avec l’apport de toutes les bonnes volontés.

Par ailleurs, l’ACFS, qui a été créée en 2010, et qui a déjà organisé des voyages culturels de groupes russes en France, essaiera de mettre en place des passerelles entre le monde francophone et les mondes slaves. Pour cela nous organiserons, dans la mesure du possible, des échanges et des voyages collectifs. Et nous aiderons ceux qui souhaitent voyager, dans un sens ou l’autre, à réaliser leur projet.

N’hésitez pas, si vous le souhaitez, à participer à ce site en partageant vos connaissances historiques, sociologiques, littéraires, cinématographiques, musicales, iconographiques, linguistiques, etc.
Vous pouvez aussi apporter des récits de voyages, des anecdotes, des histoires drôles, des recettes de cuisine, des modes de vie locaux et tout ce qui pourra aider à rapprocher nos peuples et à mieux comprendre l’âme slave. Ce site n’est pas un musée et il n’a pas vocation à le devenir.

À bientôt.